Réflexions

Dans LIMA les réflexions se calculent en utilisant des "sources sonores réfléchissantes" et des obstacles réfléchis. La réfléxion peut être dix fois maximum. Afin de réduire la complexité du calcul on definit le rayon d'un secteur pour les réflecteurs pris en compte. Ce rayon relie aux environs des sources et du point récepteur. En utilisant cet automatisme on atteint un'haut degré de continuité. Afin de trouver d'eventuelles réflexions, on combine les réflecteurs n fois. De cette manière on peut capter des réflexions,ainsi que celles des réflecteurs individuels cachés . Le calcul tient compte des bords inférieurs et supérieurs inclinés auprès des réflecteurs.
La source réfléchissante est divisée selon "la procédure de projection " produisant ainsi automatiquement la zone d'une ligne de source, qui fournit des portions de réflexions sur le point récepteur. Les résultats sont pour cela continus et ne dépendent pas du tout de la longueur d'une section digitalisée.
La figure 02 indique la longueur effective d'une section d'émetteur, qui a été etabli (réflexion 3 fois).


Reflections